Comptabilisation crédit bail

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Les loyers sont des charges déductibles de l'assiette imposable.

Relevé compte bancaire

Le traitement comptable d'un bien en crédit-bail est plus simple que celui d'un achat financé à crédit ou autofinancé par l'entreprise. C'est ce qui séduit les petites entreprises, car il permet une gestion plus simple.

Comptabilisation crédit-bail : présentation simplifiée des comptes

Dans le compte de résultat, l'entreprise locataire doit faire apparaître les loyers en distinguant les opérations de crédit-bail mobilier et de crédit-bail immobilier.

De plus, en annexe du bilan, elle doit évaluer le montant total des charges restant à supporter, c'est-à-dire les loyers restant à payer, en distinguant les opérations de crédit-bail mobilier et de crédit-bail immobilier.

L'absence au bilan des engagements de crédit-bail n'exclut pas que cette information soit visible pour qui analyse la situation comptable de l'entreprise. En effet,

  • les loyers restant à payer sont ajoutés aux dettes pour déterminer le ratio d'endettement sur fonds propres,
  • les loyers payés au cours de l'exercice augmentent la capacité d'autofinancement par le ratio de couverture de dettes par la rentabilité.

Comptabilisation crédit-bail : autre mode de présentation des comptes annuels

Pour les entreprises plus importantes, elles doivent mentionner à l'annexe :

  • la valeur des biens en crédit bail au moment de la signature du contrat,
  • le montant des redevances (loyers) afférentes à l'exercice,
  • le montant cumulé des redevances (loyers) des exercices précédents,
  • les dotations aux amortissements,
  • le montant cumulé des amortissements,
  • l'évaluation, à la date de clôture du bilan :
    • des redevances restant à payer,
    • et le prix d'achat résiduel des biens en crédit-bail.

Ces informations complètes et précises restituent une image fidèle de la situation de l'entreprise.

Comptabilisation crédit-bail pour les entreprises cotées

Afin de permettre une vision claire de leur bilan, les entreprises cotées en bourse sont incitées à présenter leurs opérations de crédit-bail en hors bilan, en faisant une distinction entre crédit bail mobilier et immobilier.

Informations comptables à publier :

  • valeur des actifs,
  • valeur des loyers payés :
    • au cours de l'exercice et,
    • depuis le début de contrats,
  • dotations aux amortissements de l'exercice et cumul des amortissements,
  • redevances à payer (ventilation par date d'échéance : 1 an, 1 à 5 ans, + de 5 ans),
  • valeurs résiduelles (ventilation par date d'échéance : 1 an, 1 à 5 ans, + de 5 ans).

Pour les grands groupes internationaux, les normes comptables internationales s'appliquent.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !